03 avril 2014

Quatre mois plus tard ou vis ma vie de jeune maman active

Il y a quelques jours ma babygirl a eu quatre mois. Q.u.a.t.r.e mois : c'est si long et si court à la fois. Déjà plus d'un mois pour que j'ai repris le travail, que je suis devenue une jeune "maman active". Ne vous méprenez pas, je n'aime pas vraiment ce terme et pour moi les mamans qui restent à la maison ont elle aussi beaucoup de mérite et de courage.

Je n'ai pas repris le travail par choix mais par obligation, ça été dur et la séparation a été très douloureuse pour moi et compliquée à vivre pour ma fille. Peu à peu nous prenons nos repères et moi je courre, je n'arrête pas, j'ai l'impression que les minutes s'envolent, que les heures défilent et que ma fille, ma toute petite, m'échappe.

IMG_20140403_150754

C'est dur pour une maman de se rendre compte de tout cela, de ne pas pouvoir être toujours présente à ses côtés. Quand on me demande ce que l'arrivée de ma fille a changé, j'ai envie de répondre : tout.

Alors pour vous le montrer, je vous embarque à mes côtés pour une journée marathon, celle que je vis du lundi au vendredi, celle qui est devenue mon nouveau quotidien : la journée d'une maman qui travaille et qui essaie au mieux de profiter de son bébé.

5h45 : ma fille se réveille, du haut de ses quatre mois elle ne fait toujours pas ses nuits et se réveille parfois encore trois fois ahem mais est réglée comme une horloge et à remplacer mon ancien réveil...

5h47 : je veux dormirrrr

5h48 : babygirl hurle, bon ça sera pour une autre journée (ou pas)

5h50 : Petite tétée du matin : ma puce se rendort. Blottie contre moi, elle semble apaisée, loin, très loin de toutes nos préoccupations d'adultes. Elle est si belle, je la dévore des yeux : j'aimerais pouvoir arrêter le temps et rester ainsi à tout jamais mais dans la vraie vie il faut se lever.  Résignée, je la laisse endormie à côté du papa.

6h15 : Je me transforme en vache laitière et tire mon lait, j'en profite pour surfer un peu.

6h30 : Petit déj, pendant que mon mari essaie tant bien que mal d'habiller babygirl tandis que la miss préfère faire de la gymnastique de haut niveau je m'empresse de manger ma tartine avant qu'un de nos chats tente de s'en emparer.

7h00 : je suis prête, enfin en théorie car en jettant un coup d'oeil dans le miroir de l'entrée je m'aperçois que : 1) je suis toujours pas coiffée et que 2) j'ai gardé mon pantalon de pyjama (je mets souvent mon pantalon en dernier, surtout quand il est noir, pour éviter l'avalanche de poils de chachous) 

7h10 : je suis en retard -comme tous les jours- j'embrasse une dernière fois ma vie, la journée sans elle sera longue

7h17 : je cours, mon train lui ne m'attendra pas, je me maudis d'avoir mis des talons et évite de justesse la triple entorse de la cheville. Essouflée (merci l'absence de sport depuis plus d'un an) je m'écroule dans le train pour quelques minutes de repos... 

2014-03-18 21

Je vous épargnerais les détails de ma journée au boulot qui s'enchaînera à toute vitesse avec comme seule véritable pause celle du déj où armée de mon tire lait, je m'en vais mater pour une petite demie heure les murs des toilettes (où je passe désormais une bonne partie de la semaine vu que l'on a pas trouvé mieux pour mettre la "femme allaitante") afin d'y tirer mon lait.

19h30, si tout va bien me voilà de retour à la maison. Ma fille m'accueille avec des grands sourires. Petit moment hors du temps, on s'accorde une pause pour la tétée des retrouvailles. 

19h50 : zou au bain : je ne sais pas trop qui de elle ou moi prend vraiment un bain, mais le résultat est le même nous sommes autant trempées toutes les deux 

20h30 : Après avoir joué avec ma puce, l'avoir couverte de bisous de la tête aux pieds et s'être racontées notre journée, il est temps pour elle de rejoindre les bras de Morphée

21h : je tire une dernière fois mon lait et prépare les biberons du lendemain

2014-03-28 20

22h30-23h : dernière tétée nocturne, je vais  enfin -du moins pour quelques heures je l'espère- pouvoir dormir, je la regarde une dernière fois, sa petite main serrant encore la mienne. 

A ce moment je sais que, même si tout n'est pas toujours facile, que la fatigue est souvent au rendez-vous, que j'aimerais parfois que cela soit autrement, je suis la plus heureuse des mamans et que je n'imagine plus ma vie sans elle ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Posté par frootloops à 21:39 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Ca te fait de sacrés journées. Et moi qui suis épuisée pour un rien, j'ai honte du coup lol.
    Des bisous

    Posté par MamselleCat, 04 avril 2014 à 09:28
  • Je suis admirative... Surtout pour le tire lait. En fait je ne sais pas comment tu fais pour obtenir tout ça au tire lait. Au sein mon fils prend très bien , mais cette maudite machine peine à tirer.
    En tous cas, je te félicite, et suis très émue par ton article .

    Posté par sempette, 04 avril 2014 à 09:55
  • Et bien, quelle course ! Vivement les vacances, j'imagine...

    Posté par Kimie, 04 avril 2014 à 13:31
  • Moi aussi, je te tire mon chapeau d'paille. Quelles journées ! C'est là que la marmotte que je suis réalise la chance que j'ai eue d'avoir un bébé qui fait ses nuits immédiatement. Je te trouve très courageuse. :}

    Posté par Vio la Vilaine, 04 avril 2014 à 17:23
  • @mamsellecat, non mais tu n'as pas à avoir honte hein ^^ avant j'étais tout autant crevée et j'en faisais dix fois moins...

    @sempette, tu as quoi comme modèle de tire lait ? Car ça peut jouer, moi j'ai une grosse préférence pour le manuel, je tire moins à l'électrique. Après, la fatigue, le fait d'être malade,.., joue pas mal sur la production de lait j'ai eu des moments de grosse baisse de lactation, j'ai beaucoup stimulé et c'est vite reparti heureusement car j'ai cru que j'allais devoir tout arrêter.

    @Kimie, oh oui mais c'est pas pour demain...

    @vio la vilaine, han la chanceuse. Le pire c'est que vers ses deux mois elle a fait ses nuits. Ca n'a duré quelques jours et moi j'étais tropppp soulagée de pouvoir enfin dormir la nuit mais bon ça n'a pas duré et j'avoue que c'est durrrr. Mais bon on fait avec heureusement elle se rendort super vite en général.

    Posté par frootloops, 06 avril 2014 à 21:55
  • Je serais toujours admirative des mamans allaitantes... Je viens juste d'écrire mon emploi du temps matinal de working mum aussi maiśj´avoue avoir de la chance... BON COURAGE et profites des moments avec ta petite.

    Posté par La maman chat, 06 avril 2014 à 22:55

Poster un commentaire